Pages

Biathlon handisport : les règles, le matériel, les épreuves

Le biathlon handisport apparaît à l’occasion des jeux paralympiques de Tignes/Albertville en 1992. Il associe le ski de fond et le tir. Il se pratique avec une carabine à air comprimé à 10m, sur cible mécanique.

A la différence des valides, les biathlètes handisport ne transportent pas leur arme sur les skis. Celle-ci leur est amenée par un coach lors de leur arrivée au pas de tir. Le tir se fait à une distance de 10m, uniquement en position couchée, et avec des carabines à air comprimé. Les non et mal voyants utilisent une carabine équipée d’un système laser remplaçant la visée optique en visée sonore. Ils tirent aussi à 10m.

Trois boucles de 2,5km sont à parcourir sur le biathlon "court" avec 2 passages au pas de tir où chaque biathlète doit abattre 5 cibles. Pour chaque cible manquée, un tour de pénalité d'environ 150m est à réaliser à la sortie du pas de tir.

Pour le biathlon "long", 5 boucles de 2,5km sont à réaliser avec 4 passages au pas de tir. Chaque faute au tir est sanctionnée par 1 minute de pénalité. La longueur des boucles est réduite à 2km pour les « dames assises » sur le biathlon « court » et le biathlon « long ».

Il y a 3 épreuves en biathlon:

  • biathlon court : 3 tours de 2,5km, et 2 tirs.
  • biathlon long : 5 tours de 2,5 km et 4 tirs.
  • biathlon poursuite est en passe d’être intégré au programme des compétitions internationales.